DE / FR / IT

Activités


L’engagement primordial de l’ASGP est de promouvoir la formation de base et la formation continue  des gardes-pêche. La mise en place d’un examen professionnel constitue un élément clé.

Les activités de relations publiques de l'ASGP comprennent la présentation du métier de garde-pêche, la pêche en Suisse et les problèmes liés à la préservation du milieu acquatique.

Les statuts prévoient également la défense des intérêts du métier de garde-pêche et d’une manière générale ceux de la pêche.



Formation de base et formation continue


Pour répondre aux très nombreuses exigences du métier, les gardes-pêche sont formés par le biais des cantons, de la Confédération et de l’Association Suisse des Gardes-Pêches (ASGP). En Suisse, il n’existe pas d’apprentissage pour le métier de garde-pêche. Ce n’est qu’après le recrutement d’un candidat que celui-ci suit une formation de base et une formation continue.   
La formation de base et la formation continue des gardes-pêche sont dispensées essentiellement selon le principe des 2 piliers (PDF) avec des bases solides. Les cours de perfectionnement débouchent ici sur le « brevet fédéral de garde-pêche ».


Cours de formation continue

En suivant sur 2-3 jours les cours de formation continue dispensés chaque année au mois d’août, les gardes-pêche et /ou les membres de l’ASGP ont la possibilité d’obtenir auprès de personnes compétentes les dernières informations sur le thème ‘‘eaux et pêche’’. Les priorités sont données aux thèmes pratiques (voir Chronique PDF). Conférences, excursions et travaux de groupe constituent ici les différents modules d’un programme diversifié et instructif. En outre, les cours de formation continue représentent une occasion unique d’échanger une fois par an avec ses pairs, tant sur le plan professionnel que social. Les cours sont organisés en alternance par l’ASGP et par l’Office Fédéral de l’Environnement (OFEV). La formation continue de la surveillance de la pêche est inscrite dans la loi (art. 13 de la Loi fédérale sur la pêche).


Examen professionnel

Parallèlement à l’entrée en vigueur de la Loi fédérale sur la pêche révisée au 1er janvier 1994, il a été décidé dans la Loi fédérale sur la formation professionnelle de faire reconnaître la profession de garde-pêche par l’OFFT (antérieurement l’OFIAMT). A la suite de cela, l'ASGP a travaillé sur le « Règlement d'examen professionnel pour les gardes-pêche » selon les directives et exigences autorisées par le Conseil fédéral le 10 février 1995. L’objectif visé depuis dix ans est enfin atteint ! Lignes directrices concernant le règlement d’examen fédéral (PDF) a fait l’objet d’une première révision en 2009.

En 1997, le premier examen professionnel pour les gardes-pêche a été mis sur pied par l’ASGP. D’autres examens professionnels ont eu lieu en 2004 et 2010. Le prochain examen professionnel est prévu pour l’année 2016.


Outils et matériel didactiques pour l’examen professionnel

Dans le cadre du premier examen, de nombreux candidats ont signalé un coût supplémentaire engendré par le nombre de livres traitant les différentes matières sur lesquelles porte l’examen ainsi que l’apparition de confusions dues à l’absence d’un manuel unique. La préparation à l’examen professionnel serait donc considérablement simplifiée par la réalisation d’un matériel didactique présentant sous une forme compréhensible les connaissances théoriques requises pour l’examen professionnel fédéral, issues des domaines de l’écologie des cours d’eau, de l’ichtyologie et de l’étude scientifique des écrevisses, du secteur de la pêche et du droit.
Pour l’examen professionnel de 2004, l’ASGP a initié la création d’un guide complet à l’intention des gardes-pêche en Suisse, destiné à servir de base à la formation en vue de l’examen professionnel fédéral pour l’obtention du brevet. Le contenu de l’outil pédagogique correspond au catalogue des objectifs d’apprentissage conformément au Lignes directrices concernant le règlement d’examen fédéral (PDF).


Cours modulaires préparatoires à l’examen professionnel

L’ASGP est en train de créer un cours modulaire pour les gardes-pêche qui, outre les moyens pédagogiques existants, doit servir de base pour la formation dispensée en vue de l’examen professionnel fédéral aboutissant à l’obtention du brevet. Chaque candidat se voit ainsi offrir la possibilité de se préparer, en plus de l’auto-apprentissage, à travers des cours, des ateliers ou des groupes d’études. Grâce à l’établissement d’une « offre minimale » unique et à la participation obligatoire, le niveau de la préparation peut être harmonisé. Cela assure non seulement une égalité des chances lors de la présentation à l’examen professionnel mais aussi une plus grande sécurité pour les candidats, tout en élargissant et/ou en consolidant leurs connaissances, ce qui au final est également bénéfique pour l’employeur. Le lancement des premiers cours modulaires dans les trois langues nationales est prévu pour la session 2014.


Activités de relations publiques


Au cours des dernières années, l’ASGP s’est davantage impliquée au niveau de la diffusion d’informations à l’attention du public. Outre l’élaboration d’un dépliant d’information sur notre organisation et sur le métier de garde-pêche, le nouveau lancement de notre page d’accueil était et est avant tout une campagne nationale de prévention "Sous chaque grille se cache une rivière" dans laquelle nous investissons beaucoup d’énergie.


AQUAVA


Défense des intérêts


Dans le droit fil de la mission classique d’une association professionnelle, l’ASGP garantit la défense des intérêts pour la profession de garde-pêche. Conformément aux statuts établis, l’ASGP assure en effet la défense des intérêts communs auprès des autorités fédérales et cantonales, des autres organisations, des associations, des communautés et du public.

 

De ce fait, l’ASGP s’efforce en permanence de s’impliquer de manière déterminée mais solidaire pour garantir la promotion et le maintien du métier de garde-pêche. L’association recherche aussi de manière ciblée à établir des collaborations avec d’autres organisations de la pêche et groupements professionnels apparentés.

Dans cette défense des intérêts, la possibilité de se faire entendre lors des révisions de lois nationales et des interventions dans le secteur des eaux et de la pêche est également une mission essentielle pour l’ASGP. La surveillance de la pêche constituant un organe d’exécution essentiel dans les cantons, l’ASGP accorde avant tout à la question de l’applicabilité une importance prioritaire lors de l’examen de ces affaires.


- Activités depuis 1990